Le 18, c'est bon pour le tweet

Le « 18 » est un outil fort de stimulation pour la réflexion, l’exploration, l’échange, la créativité, l’identification de problèmes, la priorisation des problèmes, la recherche de solutions, l’optimisation de solutions en créant une dynamique mensuelle et accessible à tous se déroulant tous les 18 du mois sur twitter depuis un lieu physique prédéfini.

Inspirations :

-    La société moderne souffre d’un manque de communication
-    La recherche et l’innovation manquent d’ouverture
-    Les vrais problèmes ne sont pas assez abordés
-    La suractivité empêche un travail de longue haleine
-    Les risques pour la réputation freinent l’expression ouverte
-    La presse écrite peine à trouver un modèle et se réduit
-    Les réseaux sociaux fluidifient le partage d’infos mais génèrent peu d'actions
-    L’engagement des personnes est devenu volatil et sans profondeur
-    Twitter est peu ou pas utilisé en Suisse, malgré nombre de comptes « dormants »
-    L’open innovation est peu ou pas connue, peu ou pas utilisée, peu ou pas adaptée
-    L’open source n’a une vocation que trop digitale
-    L’économie accapare toutes les ressources intellectuelles
-    Les personnes les plus expérimentées ont peu de disponibilités
-    Les politiciens sont insuffisamment confrontés aux réalités
-    La vision à court terme est toujours privilégiée
-    Les défis humains, environnementaux et économiques sont de taille
-    Avec le temps ils sont devenus intrinsèquement liés les uns aux autres
-    Les approches individuelles deviennent souvent des coups d’épée dans l’eau
-    L’expérience et l’intelligence des individus sont peu valorisées, voire pas utilisées

 

La proposition

Créer un « pôle de stimulation » mensuel physique et virtuel un jour défini pour favoriser l’intelligence au service de la société.
Le média retenu est twitter : peu utilisé en Suisse, il est en revanche déjà assez répandu via des comptes dormants.


Le mode de réunion est à la fois physique, via un lieu prédéfini, et virtuel, via un hashtag sur twitter et une fidélisation des intervenants. Le lieu prédéfini peut être différent à chaque fois, éventuellement stimulant, déroutant, pour faire parler de lui.

La date retenue est le 18 de chaque mois, facile à noter, en milieu de mois. Le jour changeant permet à tous types de personnes de s’y joindre. Le rythme mensuel permet l’avancée concrète de dossiers, en se donnant des « tâches » à accomplir entre deux 18.


La symbolique du 18 est forte : le 1 pour l’unité, l’unique, l’individu, le tout. Le 8 pour le cheminement, le continu, la chance . L’addition des deux chiffres crée du neuf.


Le principe est de collecter des thèmes durant le mois et de les annoncer sur twitter le 18 pour les traiter ouvertement. L’exploration ouverte, « open exploration » est d’abord privilégiée. Un modérateur principal, éventuellement avec des modérateurs par thème, stimule et recadre au besoin la discussion. Des invités d'honneur amènent de l’intérêt et un point de vue personnel au débat. A 18 heures UTC, un point est fait sur les résultats et des tâches sont proposées aux participants à réaliser pour le prochain 18. La soirée est consacrée à l’organisation de la réalisation desdites actions.


La réunion dans un lieu physique permet, à ceux qui peuvent y participer, d’avoir une interaction directe entre eux, de créer des groupes de travails ouverts, mobiles, de discuter de la proposition d’un tweet, de la recherche d’un autre, etc.


Des « aides-twitters » sont disponibles sur place pour former les participants au tweet. Des micros-formations sont données durant la journée sur le tweet, sur des méthodes de créativité éprouvées, sur des exemples de solutions appliquées et existantes.


L’invitation de personnalités permet d’augmenter la visibilité de l’événement, de stimuler le débat, de leur créer également un défi. Les invités peuvent venir de la science, de la politique, du journalisme, du caritatif, des arts, du militaire, etc. La présence peut être physique ou uniquement virtuelle. Un engagement de l’invité à participer est signé avant l’annonce de sa présence. Un parrainage est également envisageable.
La participation d’entreprises et d’ONG est un autre élément de stimulation. Elles apportent ressources et expériences en échange de stimulation intellectuelle. Un programme préparatif peut se dérouler au sein de l’organisation pour tout le personnel le mois précédent.


Les groupes cibles initiaux sont les jeunes, les universités, les journalistes, les retraités, les personnes à mobilité réduite.


Open Exploration

L’open exploration consiste à travailler l’innovation le plus en amont possible. En effet, être orienté « solutions » n’en est pas toujours une. Si l’open innovation est de trouver ensemble les meilleures solutions, l’open exploration est de trouver ensemble les vrais problèmes.

Prochaines dates

18 février: New York

18 mars:   Genève

18 avril:    Dubaï
 

Infos et inscriptions gratuites sous myracle.org

© 2017-2018 Myracle.org

  • Facebook Clean