Le miracle du sens de la vie

D'aucuns passent leur vie à en chercher le sens. D'autres choisissent l'intelligence collective.

Le vendredi 13 janvier, Myracle à peine lancé, arrive un tout premier défi: une page angulaire, avec inscrit en son milieu... "trouver le sens de la Vie" !

Personnellement, j'aurais imaginé n'importe quelle autre première demande; en voici une de taille, un vrai baptême de feu.

En 48 heures chrono, "over the weekend" selon l'adage, fuse une réponse d'expert:

"Le sens de la vie est de l'expérimenter et de grandir parce qu'on a choisi l'expérience"
(The meaning of life is to experience it and grow because you chose the experience).

Voilà un beau premier exemple "d'intelligence collective" et de solidarité entre parfaits inconnus. Et si le résultat ne vous convient pas, il n'en tient qu'à vous de trouver mieux. En 48 heures ?

Le niveau ZERO d'une civilisation avancée
 
L’usage est de se prétendre une civilisation avancée. Sur l’entier du globe, on a réussi à installer le pétrole, l'électricité, le gaz, la radio, la tv, le portable, internet. On se pavane avec toute une technologie de pointe : du clinquant, du paraître, du surplus, du non-indispensable, du futile. Ce n'est pas nul ; c'est moins que zéro! Explications.


Pour qu’un bateau flotte, il lui faut une coque. Sinon, pas cool, ça coule. Avec tout ce qu’il contient... La ligne de flottaison serait que tout le monde ait à manger, des soins, un toit, des habits : voilà le niveau zéro d’une civilisation avancée. Merci pour cette demande simple et concrète reçue chez Myracle !


La vue d'ensemble est claire. Un sacré puzzle ! Chacun peut y placer sa pièce, maintenant que les quatre coins en sont posés : vivres, santé, abri, vêtements. Quelle pièce vas-tu poser? Comment vas-tu l'imbriquer ?


 

À l’impossible nul n’est tenu !

À l’impossible nul n’est tenu, nous dit l’adage ! Maxime lui répond qu’il y a toujours une exception qui confirme la règle…
L’exception, c’est le magicien. Quand on engage un magicien, qu’on le paie, c’est pour qu’il fasse des miracles ! Il y est tenu. À l’impossible nul n’est tenu donc, sauf le magicien.

Prenons le cas du changement climatique : Si j’engage un magicien, sera-t-il tenu à l’impossible ? Je crains qu’il ne me pose un lapin. Qui alors mandater ? Chaque initiative individuelle, si louable soit-elle, ne sera que goutte d’eau dans océan souillé.

Myracle concède que le changement climatique est un vrai problème. Pour y remédier, une des solutions simples et efficaces consisterait en une reforestation massive de la planète. Simple à écrire, moins à appliquer.

 

Qui connaît les plantes pyrophiles, par exemple ? Lors d’un incendie de forêt, la chaleur « réveille » sa graine, et la plante profite du fait que tout le monde soit parti en fumée pour occuper rapidement le terrain. La nature ne craint pas la reforestation massive ; elle ne manque pas d’imagination.

 

Si un homme plantait un arbre par jour, il aurait en 3 ans planté plus de 1000 arbres. Une reforestation massive semble impossible pour lui. Si tous les hommes plantaient un arbre un jour, cela ferait plusieurs milliards d’arbres en un seul jour ! A l’impossible nul n’est tenu ; en revanche, ensemble c’est possible. Si nous n’y sommes pas tenu individuellement, nous le sommes collectivement.

 

D’aucuns diront qu’il est impossible de mobiliser tous les hommes, le même jour. Soit. Que ce soit dans l’année. Et que ce ne soit que la moitié des hommes. La meilleure moitié, les femmes.

 

Si chaque femme plantait un seul arbre dans l’année, le sexe fort se sentirait si faible qu’il voudrait faire pareil. En une seule année, une reforestation massive est possible. À l’impossible nul n’est tenu ? Il y a toujours une exception qui confirme la règle...

© 2017-2018 Myracle.org

  • Facebook Clean