Je ne remercie pas la nature...

January 20, 2017

...ah ça non ! Il n'en est pas question. Vous avez vu le bordel ? Non mais... Déjà qu'on lui prend tout gratuitement, je ne vois pas pourquoi en plus on devrait la remercier. Non, je ne la remercie pas. Je ne la remercie pas parce que ce n'est pas assez.

Maintenant, je la paie comme je paie mes fournisseurs. Bien sûr on va me dire que la nature a abusé de sa situation monopolistique, mais elle a toujours été généreuse et n'a jamais envoyé une facture. Aujourd'hui pourtant, c'est la loi du marché : si nous ne la payons pas, elle court à sa faillite. Et comme justement c'est un peu le seul fournisseur et que le prochain est un peu à quelques années lumière de là, ben... va p't-être falloir commencer à négocier.

"Le deuxième plus grand livre après la Bible" a dit Donald Trump pendant sa campagne, "The Art of the Deal". Il est temps de faire un deal avec la nature. M. Trump will help us or not, faisons-le, tous ensemble.

Que l'on soit riche ou pauvre, que l'on soit fort ou faible, quelle que soit la race ou la couleur, qu'importe le sexe, qu'importe le cœur, nous habitons dans une même maison. Nous n'avons qu'un seul toit, qu'une seule couche rembourrée juste avant le grand froid de notre voie lactée.

Si vraiment vous voulez la remercier, alors croyez-moi, juste le dire ne sera pas assez, seulement l'écrire sera vite envolé. Au moins ces mots, s'ils sont sans portée, soient un hommage à toute cette vie enflammée que la terre en son sein a déjà pu porter, que la boule en sa croûte a déjà permis d'engendrer. Si jamais ces mots, je devais par eux te remercier, c'est vraiment du tréfonds du cœur que je le ferais.

Je t'aime comme sûrement, sûrement, tu le sais. Merci, ou pas....

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2017-2018 Myracle.org

  • Facebook Clean